COMIR - Atelier méthodologique

La question raciale dans les archives. Brutalité des faits et beauté du geste
vendredi 28 janvier 2022 à 10 h 00 11 h 30
Atelier méthodologique
Lieu
Lieu hors campus: 
Zoom
Coordonnées
Personne-ressource: 
Magalie Lefebvre
Courriel: 
info.lecomir@gmail.com
Inscription
Inscription requise: 
Non
Frais de participation: 
Sans frais
Langue de l'événement : 
Promoteur(s) de l'événement: 
COMIR

Les chercheur.e.s qui étudient le racisme et la colonialité du pouvoir à partir d’entretiens avec des personnes ethniquement minorisées se confrontent à deux types de problème. D’une part, même si elle est énoncée dans un cadre scientifique, la parole des enquêté.e.s sur le sujet peut être disqualifiée parce qu’elle reste perçue comme une parole subalterne. D’autre part, en plaçant la focale uniquement sur leur parole, un glissement peut s’opérer. Alors qu’on envisageait de prendre comme objet de recherche les rapports de pouvoir fondés sur la race, c’est le groupe minorisé qui peut sans cesse être réifié en objet d’étude alors qu’il est un groupe de sujets pensants et agissants. En donnant accès à la logique et aux actes de ceux qui se trouvent de l’autre côté du rapport de pouvoir étudié, la recherche en archive permet de tenir à distance ces deux écueils. Dans cet atelier, nous aborderons les modalités, l’intérêt ainsi que les contraintes posées par cette méthode et nous réfléchirons à ce que cela fait d’exhumer des passés traumatiques de cartons soigneusement enfouis et empilés.