Conférence - Laura-Zoë Humphreys (Université de Tulane)

Fidel entre lignes: la paranoia et l’ambivalence dans le cinéma cubain du socialisme tardif
mercredi 9 octobre 2019 à 15 h 00 17 h 00
Lieu
Inscription
Inscription requise: 
Non
Frais de participation: 
Sans frais
Langue de l'événement : 

Fidel entre lignes: la paranoia et l’ambivalence dans le cinéma cubain du socialisme tardif

Dans Fidel entre lignes, Laura-Zoë Humphreys investigue les dynamiques de la critique et la censure dans le Cuba socialiste, utilisant le cinéma comme point de repère. Après la chute de l’Union Soviétique, l’état cubain a diminué la censure d’une manière stratégique, essayant de limiter la contestation politique en donnant espace au débat dans les arts. Au même temps, l’accroît de l’investissement étranger dans le cinéma et l’augmentation des technologies digitales ont permis les cinéastes plus de liberté pour critiquer l’état que dans les décades antérieures. Mais ces ouvertures, paradoxalement, ont aussi amplifiés la paranoïa politique qui a toujours influencé la sphère publique cubain. En s’appuyant sur l’analyse textuel, la recherche d’archive, et plusieurs années de recherche ethnographique, Humphreys démontre comment les cinéastes cubains ont utilisé l’allégorie pour communiquer une relation ambivalente envers la révolution cubaine, et comment ces efforts ont été compliqués par des nouvelles suspicions dans les années 90 et le vingt-et-unième siècle. Fidel entre lignes offre aussi des conclusions avec conséquences en-dehors de Cuba : le livre explore les conséquences pour le débat publique lorsque la liberté d’expression ne peut plus être distinguer de la complicité politique et démontre comment la combinaison de l’anthropologie avec les études de cinéma peut illuminer l’importance et les conséquences sociaux et politiques du cinéma.