Exposition - Le Chemin vers la Justice

La lutte juridique pour l’égalité des droits des Canadiens d’origine Chinoise
mercredi 3 février 2016 à 16 h 00 18 h 00
Lieu
Numéro de salle: 
FTX570
Coordonnées
Personne-ressource: 
Caroline Faucher
Courriel: 
HRREC@uOttawa.ca
Téléphone: 
613-562-5800
Poste: 
3349
Inscription
Inscription requise: 
Oui
Détails - inscription: 

Veuillez confirmer votre présence à HRREC@uOttawa.ca.

Frais de participation: 
Sans frais
Langue de l'événement : 
Promoteur(s) de l'événement: 
Centre de recherche et d'enseignement de la personne; Centre de services de la communauté chinoise d'Ottawa; Conseil national des canadiens chinois (Le chapitre Ottawa).

Joignez-vous à nous pour le lancement de l'exposition Le Chemin vers la Justice, une exposition multimédia qui documente le traitement discriminatoire des Canadiens d'origine chinoise et d'autre immigrants de couleur au Canada, le triomphe de ces communautés envers le racisme et les leçons dont devraient tirer les Canadiens de leur histoire .

L'exposition est rendue possible grâce au travail de Metro Toronto Chinese et de la Southeast Asian Legal Clinic, basée selon leur site web : www.roadtojustice.ca, avec le soutien financier de Unifor. La venue de l'exposition à Ottawa est également rendue possible grâce au Centre de recherche et d'enseignement de la personne, l'Université d'Ottawa, le Centre de services de la communauté chinoise d'Ottawa et le Conseil national des canadiens chinois (Le chapitre Ottawa).

Lors du lancement à Ottawa, les conférenciers, Avvy Go, Yew Lee et Jamie Chai Yun Liew, parleront de l'impact discriminatoire de la loi canadienne sur l'immigration, passée et présente et de la façon dont les Canadiens peuvent travailler ensemble pour maintenir l'égalité et la justice pour tous.

L'exposition sera ouverte au public du 4 février au 21 mars 2016.
Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne
Université d’Ottawa | Pavillon Fauteux, FTX570 | 57, Louis Pasteur

*Le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne pourrait prendre des photos lors de cet événement pour parution sur son site Web et sur les médias sociaux.